Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

Pathologies

Oignons

Un oignon est une proéminence sur le côté du pied, à hauteur de l’articulation du gros orteil. Celui-ci peut dans certains cas être dévié vers les orteils, qui eux-mêmes peuvent voir affectée leur position.

Quelles en sont les causes?

Il existe généralement une prédisposition génétique, la personne héritant habituellement du type de pied qui prédispose à l’apparition de l’oignon. Les pieds plats ou excessivement flexibles sont susceptibles de développer des oignons ou autres déformations. Parmi les autres causes figurent les traumatismes, la polyarthrite rhumatoïde et les maladies neuro-vasculaires. En outre, dans le cas des pieds présentant déjà une certaine prédisposition, la chaussure peut faciliter le développement de l’oignon, raison pour laquelle les femmes, avec le type de chaussure qu’elles utilisent, souffrent plus de cette pathologie.

before

Quels en sont les symptômes?

Très souvent la douleur n’est pas proportionnelle à la déformation; des oignons proéminents peuvent être peu douloureux alors que de petites déformations peuvent provoquer des maux intenses. Normalement, la douleur apparaît par frottement de la chaussure, provocant rougeur et inflammation et pouvant se terminer par une infection de la bourse. Au fil du temps, la douleur s’intensifie, finissant par gêner la marche et même empêcher de se chausser correctement. Lorsque l’oignon se développe sur plusieurs années, la déviation articulaire forme peu à peu une ostéo-arthrite douloureuse handicapante. Les oignons peuvent aussi toucher les orteils, surtout celui touchant le gros orteil qui se tord sous la pression de ce dernier; cela se termine par un orteil en marteau fréquemment aggravé d’un cor douloureux.

Quels sont les traitements adéquats?

Lorsque la douleur n’est pas très forte, la meilleure option est le traitement conservateur. Le changement de chaussure, plus large et plus confortable, à talon bas, s’avère efficace. La prise de médicaments et des crèmes anti-inflammatoires aident à éliminer la douleur. Lorsque le traitement conservateur ne donne pas de résultats et que se chausser devient un problème, la meilleure option est la chirurgie. Plus on retardera l’opération de l’oignon, plus l’arthrite sera importante et plus la chirurgie sera compliquée.

Portda Video Operación de Juanetes

Quand et comment opérer les oignons? (hallux valgus)

La Clínica Benegas, forte de ses dix-sept ans d’expérience dans ce domaine et s’appuyant sur ses propres résultats, conseille d’opérer les oignons le plus tôt possible, soit dès que la douleur se manifeste, soit dès qu’ils commencent à affecter l’orteil adjacent. Moins grande est la déformation, moins la technique chirurgicale est agressive et meilleurs sont les résultats.

La Clínica Benegas utilise des techniques qui ont été testées avec rigueur dans la communauté scientifique et dans le cas des oignons, nous considérons qu’il est important, pour nous assurer de bons résultats à terme, de corriger la déformation, non pas en coupant ni en limant l’os, mais en replaçant l’articulation. La plupart des cas peuvent être opérés sous anesthésie locale et en mode ambulatoire.

Après la chirurgie, le patient sort chaussé de chaussures post-chirurgicales, qu’il portera durant 10-15 jours, au terme desquels il pourra commencer à utiliser des chaussures souples et de sport. Une fois la cicatrisation terminée, il pourra se chausser normalement.

Orteils en Marteau

Les orteils en marteau, le plus fréquemment le 2nd et le 3ème, sont des orteils dont l’articulation centrale est courbée. Si la courbure est double, centrale et distale, on parle d‘orteils en griffe. L’orteil courbé accentue le frottement sur la chaussure, d’où la formation d’un durillon et l’apparition d’une inflammation. Il est important de souligner dans ce cas que le durillon n’est pas un problème de peau mais que la peau s’irrite à cause de l’os proéminent qui frotte la chaussure.

Quelles en sont les causes?

Les pieds plats, les pieds creux et les pieds très flexibles prédisposent à ce type de problèmes, mais aussi des orteils excessivement longs, la polyarthrite rhumatoïde et des troubles neuro-vasculaires. Les femmes en sont probablement plus atteintes à cause du type de chaussure et de l’utilisation de bas qui compriment les orteils.

Quels en sont les symptômes?

La douleur et les durillons sont le résultat du frottement de la chaussure dans cette zone. Le frottement continu peut provoquer une rougeur et une inflammation, avec l’apparition d’une infection de la bourse. Dans une première phase, la déformation est flexible, mais si elle n’est pas traitée, elle peut devenir plus rigide, la douleur de l’orteil ou même de la plante du pied ne cessant d’augmenter. Les orteils en marteau peuvent également être dus aux oignons. Si ceux-ci ne sont pas traités à temps, la déviation du gros orteil peut provoquer la déformation des autres orteils.

before

Quels sont les traitements adéquats?

Dans le cas d’une douleur très modérée, le traitement conservateur peut s’avérer efficace. Utiliser une chaussure plus large permettant la mobilité des orteils, ainsi que des décharges et des séparateurs en silicone peuvent favoriser aussi une amélioration. Nous ne recommandons pas l’usage de coricides qui brûlent aussi bien les bons que les mauvais tissus et peuvent provoquer des ulcères et des infections. Lorsque le traitement conservateur ne fonctionne pas ou qu’il devient difficile de se chausser confortablement, nous recommandons la chirurgie.

Quand et comment opérer les orteils en marteau?

Dans notre clinique, nous conseillons de corriger les orteils en marteau dans ses premières phases pour une meilleure récupération. Plus on retarde la chirurgie, plus la déformation s’accentue et plus la technique chirurgicale à appliquer devient complexe. Lorsque la déviation est flexible et réductible, une libération tendineuse est généralement suffisante. Dans le cas d’une déviation rigide, l’orteil a besoin d’être réaligné et un pin est parfois inséré pour maintenir la correction pendant la durée de la cicatrisation. Ces opérations sont effectuées sous anesthésie locale et le patient doit ensuite porter des chaussures post-chirurgicales. Au fur et à mesure de la cicatrisation, il pourra réutiliser des chaussures normales.

Ongles Incarnés (Onychocryptose)

Il s’agit d’un trouble très fréquent aussi bien chez les enfants que chez les adultes, qui se produit lorsque le bord de l’ongle s’enfonce dans la chair. Le gros orteil est habituellement le plus affecté.

Quelles en sont les causes?

Il peut provenir de troubles congénitaux dans la courbure de l’ongle, de traumatismes, d’une coupe inadéquate, de chaussures trop étroites ou de déformations des orteils telles que oignons et orteils en marteau.

Quels en sont les symptômes?

La symptomatologie varie depuis des douleurs modérées jusqu’à l’inflammation et l’infection avec du liquide purulent.

Quels sont les traitements adéquats?

Dans les cas les plus modérés, le podologue tentera de rééduquer l’ongle pour qu’il ne s’incarne pas, mais dans les cas les plus sévères, on opte pour une solution définitive consistant en une petite intervention chirurgicale qui élimine le bord de l’ongle depuis sa naissance. On évite ainsi qu’il se réincarne.

Douleur au talon

Dans un grand pourcentage de cas, la douleur est due à la tension et/ou inflammation d’un ligament, appelé Fascia Plantaire, qui parcourt la plante du pied depuis les orteils jusqu’au talon. Courir, être debout longtemps ou la prise de poids peuvent surcharger et enflammer le Fascia. Des changements dans la façon de marcher dus à des douleurs du dos, du genou ou de la hanche, ou un pied plat avec des arches affaissées peuvent aussi être la cause de ces douleurs. Chez les personnes âgées, la perte de graisse plantaire est également un facteur déterminant.

La douleur se présente généralement dans un seul talon, même si elle peut toucher les deux. Les hommes et les femmes y sont exposés dans des proportions semblables. La radiographie du talon peut présenter un éperon osseux dans la zone où s’insère le Fascia. Mais dans la moitié des cas de douleur au talon, il n’y a pas d’éperon, alors que 15% des adultes ne souffrant d’aucune douleur au talon en ont un. Il n’y a pas de rapport direct entre l’existence d’un éperon et les douleurs au talon.

Comment peut-on décrire la douleur habituelle?

Normalement, la douleur apparaît au lever du lit ou après avoir été assis un moment; la douleur diminuera probablement en marchant mais peut augmenter en fin de journée si on marche beaucoup.

before

Quels sont les traitements adéquats?

Dans les cas les moins sévères, les mesures conservatrices suivantes peuvent soulager la douleur:

  • Éviter des chaussures plates et ne pas marcher pieds nus.
  • Ne pas marcher sur un sol irrégulier et mou, comme de l’herbe ou du sable.
  • Ne pas courir ni réaliser d’exercices où il faut sauter. Nager et faire du vélo sont recommandés.
  • Appliquer de la glace pendant 10 minutes.

Si ces mesures ne suffisent pas, on doit stabiliser le pied avec des semelles sur mesure pour décharger le Fascia. Dans les cas les plus rebelles, une simple opération sous anesthésie locale aboutit à d’excellents résultats.

Alteration in children´s feet

Today, parents worried about the correct development of their children. Parents who wore corrective shoes or insoles want to know if their children need to wear them. Below we describe the most frequent alterations to evaluate what is considered normal or not.

Flatfoot

In scientific terms it is called pronated foot. Certain flatness is normal but an excess can cause problems like bunions or heel pains for adults. The foot is normally inherited; it is normal for children up to 4-5 years old to have a certain grade of flatness due to the uterine position and the development of the legs. If your child is over 3-4 years old and has one foot different than the other or complains about cramps or excessive tiredness or if a family member has had flatfeet, an examination must be done with a specialist chiropodist.

before

Pie plano infantil antes de operar:

Pie plano antes de operar

Pie plano infantil con pie dho operado:

Pie plano después de operar

Walk on tiptoes

Children who start to walk early usually tiptoe but must be corrected after 6 months. If it persists, it is convenient to consult with a specialist to discard neurological or skeletal-muscular problems.

before

Genu valgum

This forms part of the child’s normal development from 2 to 6 or 7 years old. If it is accompanied with pain or frequent falls, or one leg is different than the other, it is convenient to consult with a specialist.

Pigeon-toed

As in the other alterations, there exists a genetic component which conditions this process. A certain level of pigeon-towing can be considered normal, although the tendency usually disappears at 7-8 years old. If the child is born with the toes of the feet facing inwards and the foot adopts a “C” shape from the soles, it is recommended to consult a specialist as soon as possible to correct the curvature.

Bowlegs

Due to the uterine position, children are born with bowlegs. Normally this tendency disappears in 2-3 years. If the condition persists after 3 years, it should be consulted with a specialist.

Sports injuries - the foot in sports

When running, which occurs in the majority of sports, the load that the feet receive is multiplied by two or three times depending on the velocity. This overload needs special attention to avoid injuries.

The use of adequate footwear in sports activities is essential and the majority of times custom-made insoles are necessary for biomechanical control and to improve shock-absorbance.

before

Types of sports injuries

According to the type of sport and the movement carried out, there exists a greater predisposition to certain injuries.

Injuries because of continued flattening of the foot

The continuous flattening of the arches (overpronation) in continuous racing sports like marathon and cross-country running, among others, causes tension in the plantar fascia and in the tendons. Training shoes in a bad state and running on hard or irregular surfaces increase the possibility of injury. Injuries like plantar fasciitis, Achilles tendonitis and periostitis are due to overpronation.

Injuries because of repeated jumps

When jumping, the loads are transmitted to the rear part of the foot, rather than to the entire sole. Sports like basketball, handball and volleyball increase the stress on the anterior part of the foot, able to cause stress fractures in the metatarsals.

Injuries because of lateral movements

Sports like tennis, racquetball... requires very fast changes in direction. These movements cause the articulations to suffer more, possibly provoking the tearing of ligaments. Sprained ankles of different grades are typical in these sports.